Moins impressionnante que la réalité augmentée, la « réalité simulée » trouve des applications tout aussi nécessaires. Voyons tout d’abord comment définir cette pratique.

La réalité simulée est plus proche de ce que nous connaissons déjà : une perspective d’un bâtiment, la vue 3D de l’intérieur d’un logement… Ceci est de la réalité simulée : une représentation a priori d’un ouvrage futur ou distant, sans superposition avec la réalité perçue. Plus concrètement, Google Earth est un logiciel de réalité simulée.

Appliquée au domaine de la construction, la réalité simulée autour d’une « maquette numérique de chantier » permet par exemple de simuler la vue d’un grutier lors de l’établissement d’un plan d’installation de chantier, paramètre important pour valider la position des matériels de chantier tels qu’une centrale à béton.

Réalité simulée
Cette vue simule la visibilité qu'aura le grutier depuis sa cabine
Exigences matériellesUn ordinateur
Exigences logiciellesUn logiciel de modélisation 3D
Exigences BIMAucune

Vous méritez d'en savoir plus sur le BIM

Découvrez « BIM & BTP / Construire grâce à la maquette numérique », le livre de la révolution numérique dans le BTP.
BIM & BTP - Couverture du livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *