Etablir des nomenclatures dans une maquette

BIM & BTP > BIM et Construction  > Etablir des nomenclatures dans une maquette
Une maquette numérique

Etablir des nomenclatures dans une maquette

Tout ce qui est dessiné dans une maquette est quantifiable. Exploitons cette caractéristique pour préparer notre chantier !

Exemple d’utilisation sur un chantier

Établir une nomenclature des menuiseries

Une maquette numérique

Chaque porte est localisée en deux pièces et numérotée

L’entreprise de menuiserie doit la fourniture et la pose des menuiseries intérieures et extérieures du bâtiment. L’architecte a modélisé une maquette numérique précisant les dimensions et caractéristiques de chaque porte et chaque fenêtre : dimensions, sens d’ouverture, type de poignée, classement au feu, apparence. L’architecte a également modélisé les pièces (il s’agit d’un objet BIM). Chaque porte est identifiée sur les vues en plan par un numéro unique, soit par l’architecte, soit par le menuisier qui utilisera pour ces des fonctions intégrées à son logiciel de maquette.

Chaque porte est ainsi parfaitement identifiée et il est possible à l’entrepreneur d’établir ses nomenclatures : nombre de portes de type X par bâtiment / étage avec la position exacte (pièce d’entrée, pièce de sortie). Utilisée conjointement avec le planning de ses travaux, le responsable de chantier peut passer les commandes ou lancer la fabrication dans le bon ordre et au bon moment. Cette utilisation exploite une notion importante en BIM : tout ce qui est dessiné est quantifiable et localisable.

Une nomenclature de portes

Tout ce qui est dessiné est automatiquement quantifié

Exigences matérielles Un ordinateur,
Exigences logicielles Un logiciel de maquette numérique
Exigences BIM Dessiner des objets pièces, affecter les bonnes familles aux portes.
Clément VALENTE

Expert en construction numérique

Soyez le premier à réagir !

Ecrire un commentaire

Commentaire
Nom
Email
Site web