Un des usages phares du BIM et de la maquette numérique dans le BTP est la capacité à "construire avant de construire", matérialisée par ce que l'on nomme désormais la planification 4D.

Cet usage porte à lui seul une grande part de l’intérêt que les entreprises de construction portent au BIM. Par sa nature il offre à la fois une forte valorisation commerciale des offres remises à un client mais aussi une nette amélioration de la précision de planification des travaux, notamment en ce qui concerne l’interface entre les différents corps d’état.

Définition générale

Le terme de planification « 4D », comme 4 dimensions, laisse pourtant dubitatif au premier abord : que désigne cette quatrième dimension dans un espace tridimensionnel tel que le nôtre ?

Wikipédia vous répondra d’abord géométriquement :

Un point translaté donne un segment, un segment translaté donne un carré, un carré translaté donne un cube, un cube translaté donne un tesseract (ou hypercube)

Vous voilà bien avancé non ? Continuons la lecture de l’article Wikipédia avec une définition physique d’Einstein concernant la relativité :

La quatrième dimension représente le temps qui fait partie du référentiel espace-temps

Voila qui est déjà beaucoup plus approchant de ce que désigne le terme de planification 4D.

Définition pour le BTP

Il s’agit donc de détenir un modèle 3D (maquette numérique) et de lui ajouter une dimension supplémentaire : le temps. Derrière ce terme qui revêt une image de « science-fiction » se cache donc bien une réponse essentielle à management de chantier.

Un planning traditionnel transcrit sous la forme d’un diagramme de Gantt permet de répondre à la question « qui fait quoi quand ? ». Un planning 4D permet de répondre à la question « qui fait quoi quand et où ? ». Il s’agit donc en d’autres termes d’un phasage appliqué à une maquette numérique.

Ce type de document ne peut donc pas être visualisé sous la forme d’un document papier unique, mais devra être visionné soit sous forme de vidéo, sous forme d’un carnet imprimé en définissant la séquence de « phases clé » du projet, sois visualisable sur ordinateur à l’aide d’un logiciel superposant modèle 3D et diagramme de Gantt, tel qu’Autodesk Navisworks ou « ceapoint desite MD ».

Vous savez maintenant ce qu'est un planning 4D, voyez comment l'obtenir.

 

Vous méritez d'en savoir plus sur le BIM

Découvrez « BIM & BTP / Construire grâce à la maquette numérique », le livre de la révolution numérique dans le BTP.
BIM & BTP - Couverture du livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *